CFA

L' apprentissage, la voie royale !

L’apprentissage offre l’opportunité de suivre des enseignements et cours théoriques, tout en travaillant au sein d’une entreprise en lien direct avec la formation choisie. Les apprentis obtiennent une expérience professionnelle valorisée ainsi qu’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu par l’état.

L’alternance réunit un apprenti et une entreprise dans un partenariat gagnant-gagnant.

1. L'alternance, un choix évident pour l'apprenant

En suivant une formation professionnelle, l’alternant bénéficie des avantages suivants :

Des avantages pour l'entreprise

Une entreprise qui recrute une personne en contrat d’alternance participe à sa formation. Elle joue un rôle essentiel dans la transmission du savoir-faire en lui apprenant un métier, mais également, en l’intégrant à la vie d’entreprise. A terme, ce type de contrat offre l’assurance d’embaucher une personne qualifiée et parfaitement formée à son activité.

2. Notre histoire, nos missions

Le Conservatoire national des arts et métiers – Cnam – créé en 1794 est un grand établissement d’enseignement supérieur dont l’une des missions principales est la formation professionnelle supérieure tout au long de la vie. Dès 1991, le Cnam a su voir en l’apprentissage une réelle opportunité tant pour les entreprises que pour les apprenants et décide de proposer des formations en apprentissage.

Si aujourd’hui, les bénéfices de l’apprentissage ne sont plus à démontrer et sont au cœur des préoccupations gouvernementales, le Cnam fut pionnier de la formation en alternance.

Des formations en apprentissage

Situé au cœur de la région ARA en plein centre de Lyon, le Cnam ARA accueille chaque année plus de 200 apprentis. Il propose un panel varié de plus de 15 formations allant de bac 2 à bac +5, dans les domaines tertiaires, scientifiques et techniques. Il permet l’intégration de jeunes apprentis sur le marché du travail en leur apportant, par l’alternance, une réelle pratique professionnelle du métier ainsi qu’un diplôme d’Etat.

3. Droits et devoirs de l'apprenti

Droit et devoirs

Le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation vous accorde le statut d’alternant, vous :

Le temps de travail est réparti entre les heures de formation dispensées au CFA Cnam et le temps en entreprise.
L'employeur s’engage à :

Aide et avantages

  • Carte d’étudiant des métiers : accès aux réductions tarifaires dont bénéficient les étudiants de l’enseignement supérieur : logement, transport, santé, culture, Crous (restaurant et hébergement)
  • Possibilité de bénéficier d’aides pour l’accès au logement, comme l’aide personnalisée au logement (APL) proposée par la Caisse d’Allocation Familiale (CAF)
  • Accès aux Foyers de Jeunes Travailleurs (contactez l’équipe pédagogique du CFA Cnam)
  • Aide au financement du permis conduire à hauteur de 500€ : formulaire à télécharger et à transmettre à l’équipe administrative du CFA Cnam (accompagné d’une copie de la carte vitale).

Un  guide nommé Guide de l’élève en situation de handicap est fourni à chaque alternant en situation de handicap en début de scolarité.

Un  guide nommé Petit guide à destination de l’apprenti est fourni à chaque alternant en début de scolarité. Ce guide contient principalement une partie concernant les « Aides financières pour les apprentis » (hébergement, transport, …) » ainsi que « les aides psychologiques »

4. Mobilité européenne des apprentis

Erasmus + : ça marche aussi pour l’alternance !

Erasmus s’applique enfin aux apprentis ! Avec Euro App Mobility, le Cnam, grâce à l’appui du gouvernement, teste la possibilité d’offrir cette possibilité. D’abord sur le campus de Paris, ce dispositif pourrait s’étendre rapidement sur l’ensemble de la France.

Afin d’expliquer le potentiel de ce programme, découvrez le compte rendu de la visite de Mme la ministre sur le site de Saint Denis :

Visite d’Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, et de Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, ce lundi au Centre de formation des apprentis du Cnam, à Saint-Denis. Objectif de ce déplacement : rappeler que le programme européen Erasmus + n’est pas seulement réservé aux étudiants des filières générales. Les apprentis peuvent, eux aussi, en bénéficier et partir à l’étranger pour consolider leur expérience en acquérant autonomie et confiance en soi.

Pour bien comprendre, rappelons d’abord le principe d’Erasmus +. Il s’agit d’un programme européen d’échange d’étudiants (et d’enseignants) entre les universités, les grandes écoles et les établissements d’enseignement à l’échelle du continent, y compris avec des pays non membres de l’Union européenne. Comme l’a souligné Élisabeth Borne lors de la table ronde consacrée à des retours d’expérience d’apprentis, «500 000 Français partent chaque année à l’étranger, mais seulement 7 000 sont issus de l’apprentissage». On est loin du compte. L’idée est donc que cela change, « pour que chaque jeune puisse profiter d’une pratique à l’étranger », ajoute la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. La volonté politique est là, le budget est là, et l’envie des alternants de découvrir de nouveaux horizons aussi ! Il faut maintenant faire savoir au plus grand nombre d’entre eux qu’ils bénéficient des mêmes droits que les étudiants des universités.

Plus compliqué à dire qu’à faire, mais…

Il est en effet plus simple pour un étudiant de rejoindre une faculté étrangère que pour un apprenti de trouver une entreprise à l’étranger. Le logement et les embûches liées à l’établissement du contrat d’embauche freinent le processus. Cependant, «tous les jeunes à partir de 18 ans peuvent partir à l’étranger quelle que soit la filière, car aucune d’elle n’est exclue du programme», a tenu à rappeler Clément Beaune au lendemain de la Journée de l’Europe. Le secrétaire d’État aux Affaires européennes a par ailleurs précisé que le choix du Cnam pour relancer Erasmus + version apprentissage, n’était pas dû au hasard. La réussite de l’établissement dans le domaine est reconnue, et la qualité des enseignements appréciée par le monde de l’entreprise. Mais ce n’est pas la seule raison. Le Cnam héberge dans ses locaux l’association Euro App Mobility, créée en 2020 avec le soutien du ministère du Travail, et présidée par Jean Arthuis. L’ancien ministre de l’Économie de préciser: «L’ambition de d’EAM est de contribuer à la création d’un espace de l’apprentissage et de la formation professionnelle, comme il existe un espace européen de l’enseignement supérieur.»

Autrement dit, cette nouvelle structure entend œuvrer pour lever les freins à la mobilité des apprentis en facilitant les interactions entre les acteurs concernés. Les portes s’ouvrent donc pour permettre une plus grande démocratisation de la mobilité.

Visite aux étudiants et table ronde

Olivier Faron a par ailleurs souligné à quel point l’apprentissage était source à la fois d’inclusion sociale et de développement économique des territoires. Ce que plusieurs anciens alternants du CFA du Cnam ont confirmé en racontant précisément en quoi la mobilité dont ils ont bénéficié a contribué un peu plus à forger leur projet professionnel. « J’ai compris qu’il y avait d’autres façons de travailler ailleurs », a témoigné Charlotte, partie quelque temps en Espagne pour faire du marketing. « Mon expérience dans un laboratoire de métrologie à Lisbonne a été unique », a confié de son côté Yvan.

Avant la table ronde, les deux ministres, accompagnés de l’administrateur général du Cnam, ont rendu visite aux élèves d’une classe de première année d’ingénieur en systèmes électriques, télécoms et informatique. Ceux-là aussi sont largement tentés par une expérience hors de France. Ils savent désormais qu’ils en ont parfaitement le droit, et que leurs démarches seront à l’avenir grandement facilitées

A (re)vivre en vidéo

5. Le CFA

Pour obtenir plus de renseignements, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

4 Rue Ravier, 69007 Lyon

04 78 58 19 17

ara_cfa@lecnam.net

Votre centre cnam

Le Cnam, au plus près de chez vous.

1 rue des Trembles 38110 GRENOBLE

24 rue de Robinson 42100 SAINT-ETIENNE

Le Cubix – 4 rue Ravier 69007 LYON

Au CNAM, les adultes salariés ou non viennent acquérir des connaissances et des compétences sanctionnées par un titre ou un diplôme pour sécuriser et dynamiser leur parcours professionnel.

Qualiopi

Actuellement, l’offre régionale est uniquement disponible, l’offre nationale est en cours de préparation.